La révolution des données remodèle le secteur de l’électricité

Alors que la Commission de Régulation de l’Energie s’apprête à publier le fruit des travaux de son Comité d’Etude sur les Données, l’UFE revient sur les principaux enjeux pour le secteur de l’électricité de cette révolution annoncée, et déjà à l’œuvre !

Le développement et la multiplication des capteurs, des compteurs communicants et des objets connectés annonce l’avènement d’une quantité colossale de données relatives au secteur de l’énergie, et singulièrement de l’électricité.
Ces données constituent une matière brute qui pourra être valorisée de nombreuses manières, dont beaucoup restent sans aucun doute à inventer. Du point de vue des utilisateurs et des consommateurs, allant des particuliers aux collectivités territoriales en passant par les entreprises, au-delà des données elles-mêmes, c’est bien l’extraordinaire champ des possibilités qu’elles ouvrent qui suscite l’intérêt. Comme dans d’autres secteurs, l’appétit pour les données de l’énergie ira donc croissant avec le développement des services et des applications.
Grâce au déploiement des compteurs communicants et à l’essor des objets connectés, les services se développent ainsi dans le domaine du pilotage dynamique de la consommation au plus près des besoins, tant au profit du consommateur que du système électrique. On pourrait également voir émerger de nouvelles offres dans le domaine du conseil aux consommateurs, par exemple en matière de travaux d’efficacité énergétique ou d’achat d’équipements. Les données de l’énergie présentent également un intérêt en termes de développement d’outils de communication, permettant de favoriser la compréhension du système électrique par tous ses utilisateurs… les possibilités ouvertes par les données sont multiples !

La disponibilité des données oui… mais pour toutes les énergies !

La disponibilité des données est une condition sine qua non pour le développement de nouveaux services et applications. A ce titre, du fait de leur régime de régulation, les énergies de réseaux que sont le gaz et l’électricité sont les premières concernées : le cadre législatif et réglementaire se met en place pour organiser la mise à disposition des données, qu’il s’agisse, selon les cas, d’approches open data ou à destination des seuls consommateurs et utilisateurs concernés, en assurant l’indispensable protection des données personnelles.
Pour tirer avantage de tout le potentiel des données de l’énergie, il faudra cependant chercher à développer aussi l’ouverture des données d’autres énergies, en particulier fossiles, et réfléchir en fonction des usages (bâtiment, transport…) autant que des vecteurs énergétiques.

Un pré-requis indispensable : la confiance

Ce mouvement devra d’ailleurs s’accompagner d’un nécessaire effort de pédagogie en direction de l’ensemble des utilisateurs, pour permettre à chacun de comprendre l’ensemble des données liées à sa propre consommation d’énergie et de mieux appréhender les évolutions en cours. Dans cette perspective, aux côtés des opérateurs, le rôle et l’implication des pouvoirs publics seront déterminants.
La production et l’usage des données devront en outre reposer sur deux piliers fondamentaux : d’une part, la protection des données personnelles et de la vie privée et, d’autre part, la cybersécurité, qui devra garantir non seulement l’intégrité des données, mais aussi celle du système électrique dans son ensemble, qui s’appuiera de plus en plus sur elles.

Alors que les données de l’énergie suscitent de multiples appétits, les acteurs français de l’électricité occupent une place privilégiée, grâce à la relation de confiance et de proximité qu’ils tissent avec leurs clients et utilisateurs, et à leurs capacités démontrées - et reconnues à l’international - en matière de maîtrise du système électrique et de fiabilité technique. Fort de ses atouts, le secteur électrique français est ainsi prêt à saisir toutes les opportunités de cette révolution des données, au bénéfice des consommateurs et de la collectivité !

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.