Débat public PPE : une histoire de société

La diversité est un gage de performance. Intégrer des profils différents dans un débat d’idées reste toujours constructif quand il est placé sous le signe de l’écoute, du respect, en tenant compte d’un juste et difficile équilibre entre principe de réalité et ruptures technologiques en cours et à venir. C’est à cette dynamique complexe que va devoir répondre le Débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, qui s’est ouvert il y a quelques jours…

Donner une place plus grande à la parole des consommateurs et, plus globalement, des citoyens : c’est ce pari que vient d’engager la Commission Nationale du Débat Public dans le cadre du grand débat public organisé sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie jusqu’au 30 juin prochain.

Six grandes questions à débattre : l’amélioration de l’efficacité énergétique et baisse de la consommation d’énergies fossiles, l’accélération du développement des énergies renouvelables et la diversification du mix énergétique, le maintien d’un haut niveau de sécurité d’approvisionnement, la préparation du système énergétique de demain (plus flexible et décarbonné, avec des les infrastructures adaptées), la protection de la compétitivité des entreprises et du pouvoir d’achat des ménages, la prise en compte des enjeux économiques et sociaux de la transition énergétique et l’action avec les territoires.

Préparer le monde de demain de manière collective et responsable

Autant de questions travaillées entre les experts concernés dans le cadre des ateliers de la PPE pour lesquels de fortes incertitudes demeurent. Si les ruptures sont rapides, les acteurs ont néanmoins besoin de visibilité pour conduire les transformations. Jacques Archimbaud l’a rappelé, « la solution choisie devra être sage et équilibrée, avec un mix énergétique qui corresponde aux territoires et aux usages, (…) tout emballement pour une solution devra s’appuyer sur des éléments tangibles vérifiés ». Face aux enjeux économiques, industriels, technologiques, sociaux et sociétaux induits par la transition énergétique, il est urgent d’avoir un débat dépassionné sur la PPE, permettant d’élaborer une vision globale du monde d’aujourd’hui, de celui que l’on veut construire pour demain, et du chemin à parcourir pour y parvenir. Pragmatisme, dimension climatique, économique et sociale devraient tous nous guider.

Et l’électricité dans tout ça ?

L’UFE prône depuis de nombreux mois l’engagement de la démarche prospective de l’emploi et des compétences prévue dans la loi Transition énergétique. Une démarche collective et globale pour anticiper les besoins en compétences de demain, accompagner les parcours professionnels, structurer des filières fortes, innovantes et pourvoyeuses d’emplois en France comme en Europ est clé pour réussir la transition énergétique ! L’UFE se réjouit de la mission sur l’emploi et les compétences dans le domaine de l’énergie qui vient d’être confiée à Laurence Parisot pour accompagner l’Accélération de la Transition Ecologique dans notre Economie.
En rassemblant l’ensemble des acteurs de la production, des réseaux, de la fourniture, des services d’efficacité énergétique et d’effacement, l’UFE est une plateforme de compréhension, d’analyse et de partage des transformations qui s’opèrent. S’il est nécessaire que, dans un débat public, s’exprime chaque filière et chaque citoyen ou partie prenante, il est indispensable de garder une vision globale du fonctionnement du système électrique pour anticiper et maîtriser les impacts des décisions qui seront prises. C’est cette contribution que l’UFE se propose d’apporter au Débat public sur la PPE !

Documents associés à l'article

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.