Colloque Annuel UFE : les temps forts d’une journée exceptionnelle

A année exceptionnelle, Colloque exceptionnel. 2017 aura été l’année du changement politique en France mais aussi celle de chantiers d’avenir où le rôle de l’électricité va s’avérer stratégique : PPE, Assises de la Mobilité, Conférence des Territoires, Paquet européen pour une énergie propre…Le Colloque de l’UFE, le 5 décembre dernier, qui avait reçu le Haut Patronage du Président de la République Emmanuel Macron, a été le reflet de tous ces enjeux. Devant un parterre de près de 500 personnes, 36 intervenants de haut niveau et issu d’environnements differents ont partagé leur vision du monde de demain et leur analyse des défis à relever sur les questions de fond que sont la mise en œuvre concrète de la transition énergétique, la gestion du changement, l’intelligence artificielle, le rôle des territoires dans la décentralisation croissante de la gestion de l’énergie, la transformation numérique ou bien encore la cyber-sécurité…

Dès l’ouverture du Colloque, Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, a rappelé que « parler d’énergie, c’est d’abord s’inscrire dans le cadre général de nos enjeux climatiques ». Elle a souligné le momentum que représente la transition énergétique « véritable révolution qui offre des opportunités à saisir, et où l’électricité a un rôle central à jouer ». Dans ce cadre, l’innovation est « cruciale pour la Transition Energétique ». Le futur Green New Deal qui sera présenté, en 2018, conjointement par le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et le Ministre de l’Economie et des Finances, mobilisera l’ensemble des filières.
-* Retrouvez la vidéo de l’allocution ici

Transition énergétique et climatique : avec une vraie filière industrielle ?

Le colloque de l’UFE intitulé « Bienvenue dans le monde de demain ! », était articulé autour de deux grands axes : la mise en œuvre concrète de la transition énergétique et l’innovation comme levier de création de valeur. La première table ronde de la matinée s’est essentiellement centrée sur les problématiques économiques, industrielles et sociales induites par l’évolution du mix de production électrique. Les enjeux majeurs de l’électrification des usages aujourd’hui trop émetteurs de CO2 comme le transport, en particulier urbain, ont été longuement évoqués. Point central, la question d’un prix du CO2 élevé, comme incitation économique à la diminution des émissions, a été partagé. De même, l’importance de concilier faisabilité technique de la LTECV, soutenabilité économique, maintien de la compétitivité de l’électricité française et création d’une filière industrielle a été clairement posée.

L’innovation, un objectif vital !

Si la transition énergétique est un vecteur de compétition pour les acteurs industriels, elle n’est pas l’unique moteur de l’innovation. Ainsi, le numérique représente une vague sans précédent en la matière et c’est désormais la concurrence par l’innovation plutôt que par les prix qui tend à conférer des avantages concurrentiels.

La transformation que vit l’ensemble du secteur électrique et énergétique n’épargne aucun de ses acteurs, qu’ils soient de taille moyenne ou leaders mondiaux et c’est bien l’innovation qui offre à tous l’opportunité de rester dans la course. Mais au-delà de la capacité à innover sur le plan technologique, et celle d’élargir l’offre de services grâce au numérique, c’est la création d’outils et méthodes pour accompagner, former - différemment parfois – et reconvertir les salariés, qui sera essentiel à l’encouragement de la créativité et à une meilleure compréhension du changement lié, notamment, à l’Intelligence Artificielle.

Les transformations ne se font d’ailleurs pas qu’au sein des entreprises. Les territoires et collectivités sont désormais des acteurs-clés de la mise en œuvre, très convergente, de la transition énergétique et numérique avec, pour enjeu, de répondre à une double contrainte de sécurité et de disponibilité de l’électricité. Si une plus grande autonomie dans la gestion de l’énergie se dessine, c’est de la capacité à jouer « collectif » que la flexibilité et la compétitivité du système électrique, ainsi que le développement du savoir-faire industriel français seront valorisés. Autre enjeu stratégique pour les énergéticiens : préserver la valeur que représente la maîtrise de la gestion de très grands volumes de données face à des acteurs qui développent des offres de services sophistiquées pour les collectivités…dans la gestion de l’énergie !

Et la cyber-sécurité dans tout ça ?

L’un des derniers débats du Colloque a porté sur la cyber-sécurité du système électrique avec le témoignage exceptionnel de l’US EDISON ELECTRIC INSTITUTE, l’organisation professionnelle des électriciens sur la côte Est des Etats-Unis. Le continent américain a en effet déjà subi des cyber-attaques sur son système électrique mais sa capacité de résilience a permis, lorsque cela est survenu en Californie notamment, de ne pas impacter des bassins d’activité comme la Sillicon Valley, par exemple. Dès lors, quel que soient les circonstances et le motif de l’attaque, l’enjeu est de se protéger au mieux car le risque zéro n’existe pas. Anticiper, travailler étroitement entre secteurs industriels pour partager de l’information utile au renforcement de la cyber-sécurité et faire preuve …d’une « saine paranoïa » sont les fondements pour lutter contre les cyber-attaques.
-* Revoir ici le Face à Face « Quelle cyber-sécurité pour le système électrique ? avec Scott AARONSON, Executive Director Security & Business Continuity US Edison Electric Institute, Guillaume POUPARD, Directeur Général ANSSI, Jamie SHEA Secrétaire Général adjoint OTAN

Le discours de clôture de Jean-François CARENCO, Président de la CRE
Et aussi…les Films, la Galerie Photos du Colloque UFE 2017

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.